Les élèves du collège sont de plus en plus récalcitrants aux petites choses. Cette attitude créée un climat malsain entre l’administration et nous.

Le règlement intérieur en son Titre III, article 4.a organise les sorties pendant les cours et les récréations ; et sanctionne au non-respect de celui-ci en son article 4.b qui Stipule que : les élèves sont autorisés à sortir des salles de classes qu’en cas d’urgence signalé et constaté (malaise, maladies ; besoins pressants) ou de manière formelle lors des pauses prévues par le règlement intérieur, qui pour la plus courte dure 10 min et la plus longue 1h05. Désavouer cette prescription serait s’engager à assumer nos choix et comme l’on le dit très souvent : nul n’est sensé ignorer la loi. C’est la raison pour laquelle la surveillance se presse en début d’année de fournir un examen du règlement intérieur à tous les élèves.  Venons à savoir s’ils lisent ce règlement intérieur écrit en noir et blanc, police 11Calibri dans leurs carnets.

Nous nous interrogeons parce que malheureusement les comportements des uns nous y obligent. Ils choisissent d’agir systématiquement à leur bon vouloir, oubliant le principe selon lequel : la loi est dure mais c’est la loi. À cet effet, ils affichent une débandade inconscience dans les salles de classes et couloirs, attendant la fin de la pause pour commencer leurs occupations.  Causerie dans les couloirs, accolades incessantes, au revoir continue sont les activités troublantes que nous percevons. Aussi une fois dans les salles de classe, ils choisissent de se lever pour perturber les cours. Ceci entre permission, troubles, mauvaises digestions etc.

Conséquence des conséquences, non atteinte de l’objectif journalier par le professeur ; déconcentration des camarades et joie des imposteurs. Pourtant le règlement stipule au Titre III, article 3a : « toute heure de cours est une heure de travail qui se déroule en classe ». Une question revient, qui est perdant dans tout ce théâtre ? Seules vos réponses permettront le changement et la dénonciation.

A QUI SAIT ENTENDRE, PEU DE MOTS SUFFISENT.

Paule diane, CIC

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>